/sites/IBP2/SiteCollectionImages/Professionals/Pension/RetirementSavings-MyRetirementSavings-IndependantHorsSociete-Pens_3-Vignette.jpg

PLCI

Partagez cette page PrintE-mail

Épargner pour votre pension avec un avantage fiscal et une meilleure protection à la clé.


En quoi cette assurance est-elle intéressante pour moi ?

La pension légale d'un indépendant n'est pas très élevée, d'où un grand fossé entre vos revenus actuels et ce que vous percevrez une fois à la retraite. Pour maintenir votre niveau de vie, vous devez donc épargner vous-même en commençant de préférence le plus tôt possible.

Une Pension Libre Complémentaire pour Indépendants (PLCI) représente la solution la plus intéressante et est réellement indispensable pour tout entrepreneur. Vous épargnez en effet en vue de votre pension et bénéficiez en même temps d'un avantage fiscal. Vous pouvez par ailleurs déduire les primes en tant que charges professionnelles, ce qui a pour effet de réduire vos revenus et vous permet donc de payer moins de cotisations sociales.

Protection supplémentaire

Vous épargnez donc pour votre pension tout en ayant aussi la possibilité d'offrir une protection supplémentaire à votre famille si vous vous retrouvez en incapacité de travail ou si vous décédez.

Financement immobilier

Vous pouvez par ailleurs utiliser une partie du capital pension pour financer un projet immobilier.

Fiscalité intéressante

Enfin, la fiscalité au terme d'une PLCI est intéressante : l'imposition se fait en effet au moyen du système de la rente fictive, le régime de taxation le plus avantageux.

Que me rapporte une PLCI ?

Pour chacun de vos versements, le taux d'intérêt en vigueur à ce moment est garanti jusqu'au terme du contrat. Vous pouvez donc être rassuré, quoi qu'il arrive. Actuellement, le taux d'intérêt est de  0,75 %. Pour les versements futurs, le taux d'application sera le taux en vigueur au moment de chaque versement.

Une PLCI peut éventuellement aussi vous donner droit à une participation bénéficiaire. Cette participation bénéficiaire varie d'année en année et dépend des résultats d'AG Insurance et de la conjoncture économique.

Fiscalement, une PLCI est très intéressante :

  • vous pouvez déduire les cotisations en tant que charges professionnelles (au taux marginal),
  • cela a pour effet de réduire vos cotisations sociales obligatoires,
  • vous ne payez pas de taxe sur la prime.

Quand et comment se fait le versement du capital et du produit de ma PLCI ?

Votre capital pension vous est versé au moment de votre pension légale (anticipée). Vous pouvez aussi racheter votre contrat dès que vous avez atteint l'âge légal de la pension ou dès que vous répondez aux conditions pour prendre votre pension de retraite anticipée.

Vous devez alors tenir compte des retenues suivantes :

  • retenue INAMI (3,55 %) et cotisation de solidarité (0-2 %) sur le capital. Vous payez également un impôt selon le régime de la rente fictive. Cet impôt est calculé sur le capital pension, sans l'éventuelle participation bénéficiaire. Si vous restez actif jusqu'à l'âge légal de la pension, cette rente fictive est alors calculée sur 80 % seulement du capital pension, ce qui est bien sûr encore plus avantageux.
  • la participation bénéficiaire est également soumise à une retenue INAMI (3,55 %) et à une cotisation de solidarité (0-2 %).

Les retenues sont exactement les mêmes si vous décédez avant l'âge légal de la pension, la seule différence étant que la rente fictive est alors calculée sur le capital décès, hors éventuelle participation bénéficiaire.

Mise à profit anticipée de votre PLCI

Vous pouvez utiliser (une partie de) la réserve constituée de votre PLCI pour financer un projet immobilier - achat, construction ou transformation - dans l'Espace économique européen (pays de l'Union européenne + Liechtenstein, Norvège et Islande). Vous prenez alors déjà une avance sur le capital pension constitué. Vous pouvez aussi faire le choix d'utiliser le capital constitué à l'échéance de votre PLCI pour rembourser en une seule fois le montant de votre crédit hypothécaire (reconstitution). Enfin, vous pouvez également donner votre capital pension PLCI en garantie pour un crédit hypothécaire.

Quels sont mes choix ?

Une PLCI vous laisse une grande liberté.

  • Vous fixez librement le montant de vos versements, avec un maximum de 8,17 % de votre revenu de référence, à savoir le revenu professionnel imposable net indexé d'il y a trois ans. Pour les "starters", la référence est le revenu minimal utilisé pour le calcul des cotisations sociales. Le plafond absolu pour 2018 est de 3.187,04 euros. Le versement minimal est de 100 euros.
  • Vous choisissez vous-même la fréquence de vos versements : annuelle, tous les six ou trois mois ou mensuelle.
  • Vous pouvez choisir des garanties complémentaires :
        • couverture complémentaire en cas de décès ou une couverture en cas de décès accidentel,
        • couverture complémentaire en cas d'incapacité de travail suite à un accident ou une maladie.
  • Si vous êtes dirigeant d'entreprise, vous pouvez cumuler votre PLCI avec un Engagement individuel de pension (EIP). Un cumul avec une épargne-pension et/ou une épargne à long terme est également possible.